top of page

CHRONIQUE / REVIEW

edensong

years in the gardens of years

Releases information

Release date: September 30, 2016

Format: Digital, CD

Label: The Laser's Edge

From: USA

9,3

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

EDENSONG est une formation américaine que nous avons découvert en 2010 lors de leur passage à Québec pour la Convention Terra Incognita. Formé en 2008 le groupe sort son premier album « The Fruit Fallen » et en 2010 un album compilation « Echoes of Edensong » ou nous retrouvions 3 nouvelles compositions et 3 titres live. Après une longue absence de plus de 5 ans à travailler à l’écriture du nouveau projet, EDENSONG est de retour avec un album concept « Years in the Garden of Years ».

Après quelques mouvements de personnel, le leader de la formation James Byron SCHOEN décide de recruter de nouveaux musiciens comme Tony WALDMAN (Batterie & percussion, voix BG), Stefan PAOLINI (Claviers, voix BG) et un bon ami à lui Barry SEROFF (Flûte). Tandis que TD TOWERS est toujours présent à la basse & voix BG. Que retrouve-t-on avec ce nouvel album d’EDENSONG, c’est 70 min. de rock progressif électrique avec un beau mélange de folk à la JETHRO TULL, je pense ici au jeu de SEROFF avec la flûte qui peut à quelques occasions nous faire penser à « A Passion Play », tout en passant à travers un style plus heavy à la DREAM THEATER surtout par le côté rythmique de Tony WALDMAN à la batterie. Dès l’ouverture de ce nouvel album avec la pièce « Cold City » on y retrouve un folk de style médiéval avec la présence de la flûte et guitare acoustique mais qui monte en puissance avec l’arrivé de la batterie de WALDMAN avec son jeu lourd et complexe. Autre moment fort de ce titre est la guitare de SCHOEN qui est puissante et le tout à travers une flûte qui donne une saveur particulière au morceau. Il faut dire que tout au long de « Years in the Garden of Years » nous voyageons à travers des moments doux à la Cat Stevens (Je pense ici à l’intro de The Hollowed) à des envolés électriques et une section rythmique batterie & basse qui prennent leur place de façon magistrale. Que ce soit le piano, le violoncelle ou tout autre instrument, rien n’est laissé pour contre, ce qui fait la beauté de ce disque. Tous les musiciens maitrisent leurs instruments à la perfection. Que l’on passe d’un style folk à du prog plus heavy rien n’est charger ici. C’est ce que j’aime de l’album car on n’a pas l’impression que tous les instruments essais de jouer en même temps. La musique est super bien aérer !

Les moments fort et ce même si la musique est excellente du début à la fin sont pour moi « Cold City », « The Hollowed » (piano à la Tony BANKS), «Chronos », et le bloc « The Atman Apocalypse » (Un clin d’œil à KING CRIMSON) & « Regenerations » avec une finale au clavier qui est superbe !! Étant un album concept toutes les pièces s’enchainent, il se peut que pour vous ce soit une autre partie que vous préfériez. En tout cas l’attente n’aura pas été veine car EDENSONG vient de nous livrer un opus qui aura surement sa place dans les meilleurs albums de 2016 !!

 

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Musiciens / MUSICIANS :

 

James Byron Schoen / Guitars and vocals

Tony Waldman / Drums, percussion, BG vocals

 Stefan Paolini / Keyboards, BG vocals

 TD Towers / Bass, BG vocals

 Barry Seroff / Flute

PISTES / TRACKS

 

1. Cold City  (7 :34)

2. End Times In Retrospect  (5 :35)

3. In The Longest Of Days  (5 :01)

4. The Hollowed  (9 :32)

5. Down The Hours  (6 :07)

6. Chronos  (9 :37)

7. Generations  (3 :42)

8. The Atman Apocalypse  (9 :28)

9. Regenerations  (8 :05)

10. Yawn Of A Blink  (6 :18)

 

Gérald Hawey - October 2016

bottom of page