top of page

CHRONIQUE / REVIEW

darrel treece-birch

no more time

Releases information

Release date: August 19, 2016

Format: Digital, CD

Label: Melodic Revolution Records

From: Royaume Uni / UK

7,4

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Darrel TREECE-BIRCH vous connaissez ? Si non, référez-vous à la chronique de Nth ASCENSION de Denis Boisvert. C’est lui le claviériste de cette formation. Il est aussi membre du groupe TEN. Le son de cette nouvelle production se veut tout à fait différent de ce qu’il fait avec Nth ASCENSION. L’album est dans la catégorie ambiant et très spatiale. La carrière solo de Darrel TREECE-BIRCH est relativement garnie, outre ses participations sur plusieurs groupes il nous offre aujourd’hui son cinquième album sous le titre « No More Time ».

 

L’album possède plusieurs chansons instrumentales, toutefois Darrel a quand même invité quelques artistes d’autres groupes pour participer à son opus dont Dan MITCHELL, John POWER et Karen FELL.

 

Si on analyse chanson par chanson, l’album ouvre avec « Nexus pt1 », et comme vous pouvez le deviner, elle est la première d’une série de trois narrer par Darrel lui-même. On continue avec « Earthbound » qui est une pièce rythmée et toujours instrumentale. Vient ensuite « Riding the Waves » qui donne des allures de chanson joué par Uriah Heep et Styx. C’est une pièce déjà avec plus de groove si je peux m’exprimer ainsi. « Hold On » ouvre avec un intro au piano sur laquelle Alan TAYLOR prête sa voix. « Requiem Pro Caris » est un interlude instrumental joué au piano et au violon. « Nexus pt2 » est le second interlude avec narration de DARREL. On enchaine avec « Twilight » qui est une ballade très calme. « Mother’s (Olive’s Song) » semble être un hommage à une personne disparue. C’est une pièce très atmosphérique joué au clavier. « Freedom Paradigm » est la plus sombre des chansons de l’album. Elle ressemble à du Savatage mais en beaucoup moins rock évidemment. « Nexus pt 3 » est dans la veine des deux premières parties. « Riverdream » est une ballade instrumentale mettant en vedette Dan MITCHELL à la guitare. La chanson ressemble étrangement à ce que fait Vinnie Moore sur ses albums. « No More Time » met en vedette John POWER au vocal. La pièce a des familiarités avec The Division Bell de Pink Floyd. Une chanson de 8 minutes avec un ton semi-rock, semi-ballade. « Legacy » se rapproche des interludes entendus dans les épisodes de MIAMI VICE dans les années 80. Pas mauvais !! « Music of the Spheres » est la ballade chantée par Karen FELL. « Return to the Nexus » est une ballade rock qui conclut ce voyage spatial.

 

En résumé, l’album est correct. Pour les amateurs de prog de différents genres, je crois qu’ils seront servis à souhait.

 

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Musiciens / MUSICIANS :

 

Darrel Treece-Birch: Keyboards, Vocals, Bass Guitars, Mandolin, Drums.

 

Special Guests:

Phil Brown: (Counterparts UK) Acoustic Guitar, Electric Guitar

Steve Grocott (Ten) Electric Guitar

Karen Fell: (Gary Hughes Band) Vocals

Dan Mitchell: (Formerly of Ten) Electric Guitar

John Power: (Counterparts UK) Vocals, Bass and Fretless Bass Guitar, Acoustic Guitar, Electric Guitar, & Violin

Dann RosIngana: Electric Guitar

Alan Taylor: (Nth Ascension) Vocals, Acoustic Guitar, Electric Guitar

Gavin Walker: (Nth Ascension) Bass Guitar

Martin Walker: (Nth Ascension) Electric Guitar

PISTES / TRACKS

  1. Nexus Pt1 (1 :30)

  2. Earthbound (3 :21)

  3. Riding the Waves (5 :09)

  4. Hold On (4 :07)

  5. Requiem Pro Caris (3 :21)

  6. Nexus Pt2 (1 :26)

  7. Twilight (3 :47)

  8. Mother (Olive’s Song) (4 :37)

  9. Freedom Paradigm (6 :03)

  10. Nexus Pt3 (1 :11)

  11. The River Dream (6 :59)

  12. No More Time (8 :00)

  13. Legacy (4 :02)

  14. Music of the Spheres (7 :34)

  15. Return to the Nexus (7 :37)

 

Martin Collard - December 2016

bottom of page