top of page

CHRONIQUE / REVIEW

aperco

the battle

Releases information

Release date: April 3, 2016

Format: Digital, CD, Vinyl

Label: Auto Production / Self Released

From: Israel

8,1

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Voici un premier album d’un groupe d’Israël qui se spécialise dans la recréation du prog mélodique de la période 70. Ils ont été choisis pour faire la première partie durant le spectacle de Deep Purple lors de leur visite là-bas.

Ils sont expérimentés et ont travaillé à cet album concept pendant 2 ans. ‘The Battle’ symbolise le combat et les étapes de la vie. D’emblée je vais esquiver le débat prog versus rétro et me concentrer sur la qualité de la composition et de l’instrumentation. Oui, il y a des groupes qui continue de pousser le rock progressif dans de nouvelles directions et d’autres plus puristes qui utilisent ce style dans sa forme classique pour leur plaisir et le nôtre et APERCO est définitivement dans cette dernière catégorie. On retrouvera une belle balance de claviers avec des sonorité de grandes qualités, une des forces de l’album selon moi, en plus de guitares et de voix et de beaux passages instrumentaux.

L’album dans son ensemble couvre beaucoup de terrain et d’influences. Le dénominateur commun est certainement la mélodie et les arrangements instrumentaux dans la palette classique. On reconnaîtra facilement (trop quelquefois) du Camel, du Pink Floyd, du Genesis et de jolies mellotrons à la King Crimson. Mais les pièces sont solidement bâties et le jeu des musiciens intéressant et compétent. Après une ouverture cinématographique simplement nommée ‘Intro’ prometteuse mais courte on enchaîne avec du Camel pastoral avec une très jolie flûte dans ‘Focused’. ‘A Call For Submission’ est intriguant et innovateur. Les deux pièces qui dominent sont les plus longues : le morceau titre ‘The Battle’ et la finale ‘Awaken’ tous deux chronométrant sensiblement le même temps soit 11:38 et 11:39.  Cette durée idéale permet de bien développer l’ambiance et donne de nombreux passages instrumentaux. ‘The Battle’ semble construite autour d’un rythme jazz et les guitares de style Gilmour s’en donnent à coeur joie. ‘Awaken’ quant à lui, nous offre plus une ballade classique et pensive avec piano + orgue soutenant une guitare expressive. Entre les deux on retrouvera 3 pièces différentes dont ‘Euphoria’ qui est très réussie et qui nous donne un beau rythme qui m’a rappelé le groupe influencé par ELP qui s’appelait Triumvirat. ‘Delirium Before Lunch’ introduit des passages plus lourds en guitare et ‘Dissonant Sound Within’ est un clone de Floyd sans plus.

Donc un album généralement plaisant, bien fait, qui s’écoute calmement et qui insiste sur la trame mélodique. Il y a beaucoup de grâce et de paix mais peu de surprise. Comme il s’agit d’un premier album on peut souhaiter que le groupe, qui est encore en rodage, trouve sa niche complètement. Personnellement je souhaite qu’il développe plus leur côté Camel - Canterbury que leur côté Pink Floyd qui revient trop souvent à toutes les sauces de nos jours. Vaut certainement le détour.

 

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Musiciens / MUSICIANS :

 

Tom Maizel : guitar and vocals

Tal Maeizel : keyboards

Yuval Raz : bass

Dor Adar : drums

 

Guests: Eran Teicher : flute and Neil Kalman : saxophone

PISTES / TRACKS

 

1. Intro (2:19)

2. Focused (2:25)

3. Another Day To Live (5:56)

4. A Call For Submission (5:45)

5. The Battle (11:38)

6. Euphoria (6:31)

7. Delirium Before Lunch (5:01)

8. Dissonant Sound Within (7:38)

9. Horizon (2:38)

10. Awaken (11:39)

 

Total 61:00

 

Denis Boisvert - December 2016

bottom of page